70 logements - Résidence La Vénétie

Clermont-Ferrand [63]

© image Asylum

Maître d’ouvrage:  Auvergne Habitat

coût : 7 860 000€

année : 2019

shab : 4359m² (hors commerces)

mission : Lauréat du concours de conception réalisation + Base +EXE

Ent. Générale Mandataire: CDR Construction (63)

Architecte: MTa Clermont-Ferrand (63)

Economiste : CS2N Clermont-Ferrand (63)

BET Structure : IGETEC Clermont-Ferrand (63)

BET Fluides : IGETEC Clermont-Ferrand (63)

BET HQE : TRIBU Lyon (69)

 

 Certification E+C- « Energie Positive & Réduction Carbone »

 

 

DEMARCHE

Confirmer une dimension métropolitaine du projet. Telle est l'ambition de notre projet. Il nous semble donc nécessaire d'évoquer un postulat urbain, à même d'expliquer l'architecture de notre proposition. Ambitionner peut être un terme inapproprié tant le site dans sa position urbaine est un lieu de la métropole.  Le site est une convergence des axes importants de la mobilité, à proximité immédiate de la gare et des lycées Jeanne D'Arc et Blaise Pascal.

 Notre proposition vient s'intercaler dans une hauteur intermédiaire aux plus hautes et aux plus basses, sans être totalement médiane, afin que, dans la pointe majeure résultante de la géométrie de la parcelle, confirmer une altitude inaugurale pour l'avenue de l'Union Soviétique.

Nous faisons le choix d'un socle urbain, sur lequel repose l'habitat dans les étages et où les commerces sont positionnés à la pointe, afin d'être stratégiquement visibles mais surtout afin d'exploiter au mieux le domaine public, là où il est le plus généreux, appropriable, en prolongement de leur propre activité.

 

Cependant, il y a des contextes urbains, qui obligent à changer de registre, convoquer une posture non mimétique de l'habitat afin de tenir compte d'un contexte. Nous considérons que la situation urbaine nécessite d'utiliser un autre registre que les balcons en saillie, les enduits de façade et les garde-corps maçonnés ou même à contrario en serrurerie standard.
Nous privilégions, la double peau, des bardages, des façades rideaux, des garde-corps en verre dépolis, des lames métalliques... bref, tout ce qui concourt à parler de double épaisseur, de protection, d'urbanité. 

Nous privilégions les prolongements extérieurs dans des entre-deux dont le nu extérieur est la continuité de la peau des façades.  Nous faisons le choix, d'une façade striée, rythmée, changeante, alternante, dans le mouvement
 

 

 

© image Asylum

© image Asylum

© 2020 by MARCILLON THUILIER ARCHITECTES