84 logements - Rue Pasteur

Aubière [63]

Maître d’ouvrage : OPHIS du Puy-de-Dôme (63)

coût : 7 950 000 € HT

année : 2014

shon : 6 568 m2

mission : Concours de maîtrise d'œuvre sur Avant-Projet Sommaire

Architecte Mandataire : MTa architectes Clermont-Ferrand (63)

Economiste : CS2N, Clermont-Ferrand (63)

BET Structure : EDS, Clermont-Ferrand (63)

BET Fluides : BETALM, Aubière (63)

BET Acoustique : ECHLOGOS, Clermont-Ferrand (63)

BET HQE : TERAO, Lyon (69)

© Images Asylum

PROGRAMME

 

Des paysages de la grande échelle, aux paysages de proximité et d’échange

Le projet de par son implantation favorise les regards, favorise les apports solaires et favorise l’échange.

Si le grand paysage est l’extraversion de chacun comme prolongement de son imaginaire, le cœur d’îlot est l’introversion lié à l’usage, à l’organisation et à la distribution et donc offre une capacité à favoriser le "vivre ensemble".

Le coteau exposé en sud-est est à même d’offrir une vue sur le lointain et des apports solaires tout en limitant les risques de surchauffe, trop fréquemment rencontrés sur des dominances d’orientation ouest.

 

Le cœur d’îlot comme intérieur paysager

Se nourrissant de son environnement, le projet prolonge la dimension paysagère jusque dans la réalisation d’un cœur d’îlot distributif. Le site est fractionné de séquences en lanières transversales qui alternent le non-bâti et le bâti. Des porosités permettant un raccordement du cœur d’îlot avec le plateau universitaire, les équipements sportifs et enfin le centre de la commune d’Aubière. Le site étant entièrement clôturé, le maître d’ouvrage conserve la main sur ces porosités, grâce à des portillons et des contrôles d’accès.

Une telle organisation assure une très bonne maîtrise des possibilités de distributions aux parties communes des logements pour toutes les personnes, y compris au regard de la prise en compte des handicaps. En effet, des rampes et des escaliers permettent d’organiser, de structurer les distributions internes au projet. Comme évoqué dans la notice d’accessibilité, le projet respecte la réglementation et également le programme puisque 24 logements aux étages sont accessibles PMR au moyen de 2 ascenseurs qui distribuent également le parking en sous-sol.

Les surfaces étanchées sont minimisées au maximum afin de permettre aux plantations de se développer en pleine terre.

Tous les logements en RDJ des bâtiments G et H (9 logements) disposent de prolongements en jardins privatifs afin de participer à la présence végétale. Les jardins sont suffisamment grands pour permettre une pratique du jardinage.

© 2020 by MARCILLON THUILIER ARCHITECTES