Aménagement et urbanisme
Études en cours
1/3
Aménagement de l'espace Gimel, Cournon-d'Auvergne (63)

 

L’aménagement paysager est la première phase de réalisation de la ZAC République à Cournon-d'Auvergne, opération d'ampleur de la métropole clermontoise à horizon 2026. Il se situe à l'interface entre la future place de la République et le bourg historique. Élaboré en dialogue constant avec l'architecte des bâtiments de France, l'espace Gimel comprend des éléments patrimoniaux à réinterpréter : le mur d'enceinte, le puits ainsi que les vues sur le clocher et le puy de Bane. L'aménagement est composé de trois parties complémentaires : la rue du Gimel, le cheminement et l'aire de stationnement infiltrant.

1/3
Thiers 2030, Thiers (63)

 

Le territoire Thiernois se lit en suivant le fil du cours d’eau qui le sillonne : la Durolle, atout paysager et véritable ressource naturelle locale. Elle raconte d’abord avec force le rythme du martellement des anciennes forges du Creux de l’Enfer puis dans un murmure leur écho qui s’entend dans la plaine. 

Repenser la périphérie commerciale, ici à Thiers, c’est aborder la question de la distension entre le cœur de ville historique dit « ville haute » en belvédère sur le Parc du Livradois-Forez et la « ville basse », résultante d’une expansion industrielle et commerciale contemporaine. C’est également imaginer comment faire sens à l’échelle de tout un territoire comme auprès de tout un chacun.

1/6
ZAC République, Cournon-d'Auvergne (63)

 

Mission d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour la programmation de la ZAC République (aménagement de l'espace public, programme global des constructions, phasage, etc.).

La ZAC République recouvre l’actuelle place Joseph Gardet ainsi que ses tissus urbains contigus. Elle se situe à l’intersection entre des axes routiers très passants. Composé d’un vaste parking, l’actuelle place est bruyante, peu lisible et dangereuse pour les piétons. Néanmoins, la ZAC République se situe à un point stratégique du territoire cournonnais. Elle se situe à l’interface entre de grandes zones très fréquentées à l'échelle de Clermont Auvergne Métropole.

Études livrées et candidatures
1/3
Projet Urbain Régional Les Chartreux,
Moulins (03)

Devenir parc ! Le projet a pour enjeu d'offrir une grande capacité d'évolution, de plaisir de vivre et de venir dans le quartier. Il doit changer la vie des habitants de la résidence ainsi que des habitants proches. L'aménagement du parc des Chartreux est un élément essentiel du projet urbain d'ensemble.

À forte valeur paysagère, le parc est un aménagement qui rayonne au-delà de ses limites. Projet principal de la partie nord de l'agglomération pour les années à venir, il  requalifie l'entrée nord à la ville de Moulins et aura un impact visuel pour Avermes et Yzeure. En requalifiant la résidence Les Chartreux, l'aménagement paysager, urbain et architectural a un impact sur l'ensemble du territoire, rayonnant.

1/3
Apprendre Saint-Jean, Clermont-Ferrand (63)

 

    « Apprendre St-Jean » se veut une vision capable d’extirper le quartier St-Jean de sa situation de « faubourg de relégation », arrière de zone ferroviaire, pour le faire basculer immédiatement en « faubourg de vie métropolitaine ». Et telle une spirale ascendante montant en puissance, « Apprendre St-Jean » porte un processus de transition positive métropolitaine initiateur d’une nouvelle urbanité. Les notions d’apprentissage et de diversité y sont primordiales car déjà consubstantielles à ce quartier majeur de l’entre-deux ville clermontois. Par des initiatives co-construites et opérationnelles, le quartier St-Jean est imaginé comme un démonstrateur puissant de la “Ville apprenante et inclusive” impliquant simultanément emploi, habitat, formation, culture et relation à la nature...

1/2
Stade Philippe Marcombes,
Clermont-Ferrand (63)

 

Faire de la rénovation complexe du Stade Philippe Marcombes une aventure urbaine, sportive et écologique majeure pour Clermont-Ferrand, en innovant dans la relation Ville-Architecture-Nature, en rayonnant positivement sur ses habitants, pratiquants et bien au-delà encore... Mais comment ?

© 2021 by MARCILLON THUILIER ARCHITECTES