Extension du Groupe Scolaire A. FRANCE

Concours de maitrise d'œuvre - Lyon [69]

© images Asylum & MTa

Maître d’ouvrage : Ville de Lyon (69)

coût : 1 553 950€ HT (estimation concours)

année : 2017

Surface utile : 550 m²

mission : concours

Economiste + OPC : AB2C (69)

BET Structure : EDS (74)

BET Fluides :  BETALM (63)

BET Acoustique : Génie Acoustique (69)

 

 

Le projet vise et traite 2 objectifs :

 

1> Offrir un outil fonctionnel efficace avec de grandes qualités d’ambiance comme de travail.

Tout d’abord nous conservons au maximum la structure bâtie existante, dont les escaliers de secours extérieurs et l’escalier intérieur, pour minimiser l’intervention et faire que l’investissement serve à payer des choses nouvelles plutôt que de démolir pour reconstruire.

Le service de restauration (office et laverie) est compact et directement en contact avec le restaurant élémentaire de type self. Une large distribution mène au restaurant maternelle.

La cour en toiture, au-dessus de la partie élémentaire, a un mini-terrain de basket. Elle est enveloppée d'une résille métallique perforée et d'un filet vertical et horizontal empêchant toute chute, qui sécurise entièrement cet espace insolite.

Nous avons choisi une structure béton pour l’extension afin de générer une forte inertie thermique et acoustique très efficace pour neutraliser les bruits entre cour supérieure et salle de restauration, ainsi qu’une durabilité du support vis à vis de l’étanchéité et de son complexe praticable en toiture terrasse.

 

2> Insérer des volumes translucides entre les arbres existants et résonnant avec le doré des pierres à bossage de l’école.

Le projet vient se glisser sans générer de conflits avec ce qui est là. Il préserve et laisse en place les escaliers extérieurs métalliques d’issues de secours ainsi que tous les arbres qui constituent un véritable écrin vert. En s’adossant intégralement sur le mur mitoyen, même pour la cour en hauteur, aucun vis à vis ou perte de ‘jour’ ne sont générés par l’extension, assurant ainsi le meilleur des voisinages possible.

Mais le Groupe Scolaire Anatole France a une identité architecturale remarquable. Sorte de forteresse pittoresque, urbaine, dense et chaleureuse avec le doré de sa pierre aux bossages puissants et marqués. Ce caractère nous semble fondamental. Il ne s’agit pas de le copier, mais d’être à sa hauteur en offrant une écriture architecturale exigeante et où le doré est le dénominateur commun. Les espaces créés pour la restauration, la cour en étage, et la façade de la cour maternelle sont enveloppés d’une peau en métal et dorée aux degrés de perforation variables. Rideau protecteur et sécurisant, filtre de lumière, il laisse percevoir le vide tout en séparant les ambiances et les âges subtilement. Il s’agit pour nous de remplir le vide par du vide plus que par du plein, pour rendre admissible et respirable ce projet de densification de l’école. Une grande dalle horizontale par ailleurs signale le niveau de la cour haute qui se poursuit en préau dans la cour des maternelles.

Nous cherchons ainsi par une matière légère, chaude, poreuse formant enveloppement et par l’horizontalité de la ligne du préau et de la cour à proposer un ensemble architectural harmonieux, actuel et pérenne, consolidant un patrimoine et l’idée que l’école est un lieu en or et magnifique pour apprendre, pour aimer à apprendre et à vivre…

 

 

Le projet de restructuration, de mise en accessibilité avec extension pour la restauration, constitue bien plus qu’une simple opération de mise à niveau de l’établissement. L’intervention se veut précautionneuse pour consolider ce patrimoine bâti à l’identité singulière, pour ne pas le dénaturer, pour s’insérer dans les quelques vides existants sans les combler, pour donner des qualités d’usages pour le moment du repas aux élèves et des conditions de travail efficaces comme agréables pour les personnels de la restauration et enseignants.

© 2015 by MARCILLON THUILIER architectes