Restructuration et extension du groupe scolaire Jacques Prévert

Dunières [43] 

Vue_n°1_depuis_la_cour_primaire.jpg

© images Asylum / MTa

Maître d’ouvrage : Ville de Dunières (43)

Coût : 1 656 362 € HT

Année : 2021

SdP : 853 m²

Missions : Lauréat concours maîtrise d’oeuvre +  BASE + EXE + OPC

Architecte Mandataire : MARCILLON THUILIER ARCHITECTES, Clermont-Fd (63)

Architecte associé+OPC : Julien Lesage (63)

Economiste : CS2N (63)

BET structure + VRD : ITC (63)

BET structure bois: SYLVA Conseil (63)

BET Fluides : AES (63)

Acoustique : SALTO INGENIERIE (63)

PROGRAMME

L’opération se décompose en 2 phases

Phase 1 démolition et reconstruction de la partie maternelle

Phase 2 : réhabilitation et extension de l’école élémentaire.

DEMARCHE

 

 

>LA PREMIERE AMBITION EST POLITIQUE 

Avec une volonté de faire référence, de faire école donc par l’exemplarité de la démarche, par l’exigence d’invention architecturale génératrice d’un bien commun et de valeurs à partager entre tous et pour tous... faire école c’est inventer et partager du nouveau...

Le projet veut incarner cette dimension inventive tout d’abord dans sa forme même, en sortant des registres connus et des géométries habituelles. Les lignes sont dynamiques, avec des effets de mouvements dans les toitures qu’elles soient en Zinc pré-patiné ou végétalisées. L’école se déploie dans la parcelle et marque une différence énonçant un caractère d’équipement, une nature publique donnée à tous...d’où que l’on regarde, l’école offre toujours des perceptions soignées, jamais brutales notamment par l’usage du bois, de la pierre, des matériaux locaux et nobles ;à l’aspect et aux teintes naturelles... 

 

>LA DEUXIEME AMBITION EST COMMUNALE

Avec la volonté de participer, sinon initier un art de bâtir dans le bourg, autrement dit faire école par la qualité de la relation et de l’animation de l'espace public, avec les équipements (cinéma, future maison des associations...) faire école c’est relier, diffuser et participer...

Le projet construit alors des relations précises avec les différents espaces et équipements publics dans la commune. Les limites sont comme des zones de contact et non des séparations brutales, tout en assurant protection pour les enfants. En alternant le bâti et le non-bâti, nous permettons à la fois de relier cette école au centre de la commune, ainsi que nous favorisons les porosités de circulations douces... Ainsi les escaliers dans les murs en pierre sont ré-utilisés, re-révélés, l'usage reprend ses droits, sa place, redonne un sens...

Les usages entrent sous la peau de l’école, se glissent sous une couverture protectrice, accompagnés par une finition de bois chaleureuse...

>LA TROISIEME AMBITION EST ENVIRONNEMENTALE  

Avec la volonté de réaliser une opération respectueuse...

Faire « école-ogique », forcément, c’est porter attention aux ressources, à leur préservation et à leur bonne utilisation, c’est construire un environnement sain et protecteur pour les enfants et les habitants...

Le projet met en œuvre des matériaux renouvelables en très grande partie et écologiques : le bois naturel pin, mélèze et douglas non traité pour les structures bois, des panneaux trois plis mélèze pour les sous-faces et les habillages d’encadrement. En utilisant une part importante du bois dans sa construction et sa finition, le projet fait une place importante aux matériaux issus de filières durables et locales. Nous connaissons la capacité du tissu économique de Dunières, particulièrement orienté sur des filières sylvicoles donc renouvelables.

LA QUATRIEME AMBITION EST PEDAGOGIQUE

Avec la volonté évidente que les espaces soient plus que des outils pédagogiques au service des équipes enseignantes mais aussi de véritables lieux d’apprentissage, ludiques, propices à la vie commune... faire école c’est inviter à apprendre... c’est faire que l’enfant se repère et évolue avec bonheur, avec les autres, dans la diversité...

Le projet s’organise simplement depuis une entrée principale qui organise le projet. De l'entrée, nous offrons un hall distributif et en même temps convergent. Une partie des classes, plutôt les maternelles, utilise l'étage de l'existant et le prolonge. Une distribution généreuse en structure bois est greffée sur la façade et vient en tampon avec la cour de récréation. Le même type d'organisation distribue d'autres salles de classe, plutôt élémentaires, où, de nouveau, une large circulation fait tampon avec la cour de récréation.

 

 

 

Faire école...c’est le mot d’ordre affiché de notre proposition pour le groupe scolaire Jacques Prévert de Dunières. Il se décline autour de 4 ambitions fondamentales... 4 ambitions que notre projet veut interpréter et incarner...

Vue aerienne.jpg
Plan masse.jpg
B Plans des niveaux.jpg
Coupe AA.jpg
Vue_n°2_depuis_le_hall.jpg
MTA-école de Dunières-JDA_2595.jpg
MTA-école de Dunières-JDA_2567.jpg
MTA-école de Dunières-JDA_2544.JPG