Lycée des métiers Clermont-Ferrand

Quartier St Jean - Clermont-Ferrand [63] 

© image Asylum

© image Asylum

Maître d’ouvrage : Région Auvergne

coût : 41 350 000 € HT

année : 2019

SU : 12 000m²

mission : Concours de conception réalisation

Ent. Générale Mandataire : Arvernoise de Construction (63)

Ent. Générale co-traitante: CDR Construction

Architectes co-traitants : MTA Marcillon Thuilier (63)

BIM Management: KARDHAM (31)

Paysagiste : BIG BANG Lyon (69)

Economiste : CS2N Clermont-Ferrand (63)

BET Structure :  MATTÉ Villeurbanne (69) + ARBORESCENCE Lyon (69)

BET Fluides : IGETEC Clermont-Ferrand (63)

BET Acoustique : ACOUSTEX

BET HQE : TRIBU (69)

BE Cuisine: Grandes Cuisines Ingénierie

OPC : CDR Construction Clermont-Ferrand (63)

 

 

DEMARCHE

Le nouveau lycée, programme majeur public, constitue un marqueur urbain pour le futur quartier St-Jean ;un véritable marqueur d’angle sur le Bd St-Jean avec la rue Jules Verne prolongée.

Il occupe favorablement les 2 plateaux bas du site pour offrir des accès de services et livraisons aisés depuis le Boulevard. Le troisième plateau en contact avec la rue du Charolais est laissé libre pour l’urbanisation future.Les talus du site sont paysagers. Ils servent de transition entre cours haute et basse du lycée ou de lisière barrière entre le lycée et le reste des aménagements urbains à venir en limite ouest. Une enveloppe filtre composée de lamelles verticales génère des effets de strates correspondant aux niveaux de l’établissement et harmonise la délimitation de tout le lycée visible depuis l’espace public.

Les lames sont en finition aluminium et pierre de Volvic en contact avec le sol urbain (solidité et matière emblématique locale). Puis en montant les lames en andésite disparaissent et sont remplacées progressivement par des lames en bois teinté par autoclave et pérenne au vieillissement sans entretien (comme toutes les façades bois du lycée), pour finir à l’étage le plus haut par quasi exclusivement des lames en bois.Le lycée dégage une enceinte vibrante, harmonieuse, forte, à la fois protectrice et poreuse, changeant, ouverte ou fermée en fonction de nos mouvements, de là où l’on se trouve...

 Le nouveau lycée est construit en répondant au plus haut degré de bâtiment écologique : soit E4C2. Constructivement le projet combine en partie des structures béton et bois, avec une enveloppe extérieure bois, alliant pré-grisement non filmogène par imprégnation et teinte par traitement autoclave. Le bois est ainsi protégé du vieillissement sans entretien pour l’extérieur.

Le nouveau lycée offre alors des espaces de vie et de travail alliant des ambiances chaleureuses, confortables et pérennes par ses matériaux qualitatifs. Le bois est très présent et apporte toutes ses qualités. En rentrant dans le lycée, le hall se transforme en un atrium avec un grand gradin et un jardin patio, donnant un lisibilité des pôles d’enseignement, valorisant les activités d’apprentissage comme la coiffure, offrant des espaces de convivialité, d’exposition, voire d’étude inédits.

 

© image Asylum

© image Asylum

© image Asylum

© image Asylum

© image Asylum

© 2020 by MARCILLON THUILIER ARCHITECTES