Restructuration et modernisation du dispositif expérimental de l'unité Herbipôle

Agricole  -  INRA de Theix [63]

© images MTa

Maître d’ouvrage : INRA 

Coût : 2 475 000€ HT (estimation concours)

Année : 2018

SdP : 2813 m²

Mission : concours

Architecte associé: Emergence Architectures (15)

Economiste : CS2N (63)

BET structure béton: ETUDE BETON (63)

BET structure bois : SYLVA CONSEIL (63)

BET fluides: AUVERGNE ENERGIE SOLUTION (63)

BET VRD: VRD INGENIERIE

BET QEB: EODD Ingénieurs Conseils

1> S’implanter avec évidence et efficience…

Le site de Theix « Les Intrabois » est remarquable. Au pied des Volcans, dans un paysage champêtre, un alignement simple de beaux arbres borde la route d’accès… c’est au niveau du léger changement de direction de cette route, au moment où l’alignement d’arbre est moins développé, que nous implantons le projet. Il se veut alors éritable seuil d’entrée linéaire, depuis son pignon qui forme un signal et une signature architecturale spécifique ; on le longe jusqu’au nouveau portail d’entrée du site. Avant de le franchir, sur la gauche, on accède au parking positionné au plus près des bâtiments d’accueil et de bureaux. L’implantation est donc choisie en longueur, là où la topographie est la plus accueillante et plane, en minimisant les terrassements. Bâtiment unitaire, simple, proche de la route pour les accès, éloigné de la zone humide, il offre l’exposition plein sud d’un long pan de toiture pour développer avec efficacité l’énergie photovoltaïque. Ouvert sur les prairies, avec des aires de manœuvre et connexion à chacune de ses extrémités, il est à bonne distance du transformateur électrique du site.

 

2> Offrir un véritable outil de travail et d’expérimentation…

Marqueur du Site « Intrabois », la nouvelle construction est surtout un outil efficace, adaptable, solide, pratique et agréable pour tous (personnels et animaux). Dans le respect total du programme et des relations demandées, tout prend place dans et des volumes en légère excroissance au sud marquent les activités spécifiques et d’expérimentations. Les espaces sont libres de toute structure intermédiaire, permettant ainsi tous les aménagements et évolutions possibles. Sol béton, murets et relevés en béton, structure et panneaux bois massif et contre-collés, panneaux agro protégés, parois en polycarbonate alvéolaire, l’ensemble des matériaux sont très résistants et conçus pour être confrontés au travail agricole et scientifique…

 

3> Une construction bois protectrice et protégée…

La structure est partout en bois, avec quelques éléments en béton. Elle offre des volumes libres de poteaux pour l’évolution des aménagements, et des surfaces lumineuses très généreuses et protégées pour une qualité d’éclairement naturel optimale. Ainsi toute la façade nord au-dessus du muret de 1m en béton est en polycarbonate, de même au faitage pour la longue bande sur le rampant nord. La façade sud est plus fermée afin d’éviter des surchauffes. La toiture déborde en faîtage et en bas de chaque rampant pour générer des protections solaires, contre la neige ou l’eau de pluie qui est récoltée pour le nettoyage. Les bois choisis sont issus des filières locales (essences Douglas/mélèze et transformation pour les lamellés-collés ou charpentes en bois massif).

 

4> Assurer une transformation du site maîtrisée et facilitée…

Tous les choix visent à avoir un chantier efficace et optimisé dans les temps des mises au point comme de mise en œuvre : implantation et emprise chantier très facilement isolées sans impact pour le reste des activités du site, modes constructifs des enveloppes et structure bois rationnels et répétitifs. Le projet offre plusieurs possibilités d’extension (en excroissance, en prolongement, tout de suite ou plus tard…

Marqueur, outil, longère contemporaine, bois du Massif central… tels sont les objectifs pour ce projet, fer de lance de la mise en cohérence du site INTRABOIS…

L’opération MODTHEIX revêt plusieurs enjeux majeurs : premièrement, restructurer et moderniser le dispositif expérimental Herbipôle du site de Theix… deuxièmement, engager une transformation pensée à l’échelle du site… troisièmement, démontrer l’exigence paysagère et environnementale des actions de l’INRA avec l’inscription dans le local, par la valorisation de la filière bois du Massif Central. Notre proposition s’attache à développer et incarner ces enjeux… voici comment en quelques points…

© 2020 by MARCILLON THUILIER architectes