Résidence Intergénérationnelle

Résidence étudiante et résidence séniors - Moulins [03]

Maître d’ouvrage : Moulins Habitat (03)

Coût : 3 265 000 €  HT

Shob : 3 545 m²

Année : 2014

Mission : Concours de maîtrise d’œuvre sur Avant-Projet Sommaire

Architecte : MTa architectes Clermont-Ferrand (63)

Architecte associé : PERRIN Architecte

Mandataire : TABARD Construction

Economiste : CS2N, Clermont-Ferrand (63)

BET structure : CHEVRIER-LE BAHERS, Avermes (03)

BET fluides : AUVERFLUID, Châteaugay (63)

BET acoustique : ECHOLOGOS, Clermont-Ferrand (63)

BET VRD : VRD INGENIERIE, Jozerand (63)

BET HQE : TERAO, Lyon (69)

 

 

PROGRAMME

Le projet comprend la réalisation de 2 :

> UNE RESIDENCE ETUDIANTS 

de 50 logements, des locaux communs et 1 logement "Gardien".

>UNE RESIDENCE SENIORS

de 18 logements avec espaces extérieurs privatifs et espaces extérieurs communs, des locaux communs, 1 logement "Famille", 1 "Chambre d'Accueil temporaire, 1 logement "Gardien".

- Des aménagements extérieurs et parking nécessaires.

 

L’entrée du bâtiment est accessible, depuis la rue ainsi que depuis les places de stationnement adaptées, par des cheminements horizontaux.

L’unité de vie de ces logements sera constituée de la cuisine, du séjour, d’une chambre (ou d’une partie du séjour aménageable en chambre – exemple des studios), d’un cabinet d’aisances et d’une salle d’eau.

DEMARCHE

>CONSTRUIRE C'EST ECRIRE L'ARCHITECTURE

L'écriture architecturale se veut dynamique et apaisée.

Dynamique par ses lignes tendues liées à la couverture du RDC, faite de facettes à faibles pentes (env. 10%), qui se concentre sur le bâtiment collectif pour en faire la génèse. Cette forme complexe devient le lien de la résidence intergénérationnelle.

Sur la base d’un bardage et d’une couverture à joints debouts, cette matière, d’aspect zinc prépatiné, offre l’avantage d’un aspect très contemporain et d’une très grande longévité et sans aucun entretien.

Ce lien, unifie d’une part l’équipement en un tout, car si fonctionnellement, la notion de pôle est respectée (séniors / étudiants / commun), la somme de ces trois pôles constitue effectivement une résidence intergénérationnelle, grace à l’unicité de cette matière tantôt toiture, tantôt bardage… En regardant les pespectives du projet, cette matière, nous apparaît comme une jupe. Une jupe hébergeant, abritant les services et où nous découvrons le pôle commun et ses entrées indépendantes dessous, par soulèvement… quelle plus belle image que cette jupe, en mouvement qui invite à la découverte ?!

> UN COEUR DE PROJET ET DES ESPACES COMMUNS COMME INTERFACE​

Comme évoqué précédemment, le site présente des qualités de nature, avec des arbres à hautes tiges majeurs. Les parcelles appartiennent à un quartier de faubourg, ancienne limite des remparts historiques et sa configuration donne l’impression d’une alcôve paysagère.

L’implantation de la construction ne peut se faire sans incidence sur la quantité des sujets paysagers. Toutefois, grâce à la parcelle non constructible (AK 155), plusieurs sujets en façade ouest vont pouvoir être conservés. Ceux-ci devront faire l’objet de mesures de protection durant la phase travaux.

La qualité paysagère que l’on découvre sur le site a été déterminante dans le traitement architectural. L’utilisation du bois dans ces conditions sera sans contrainte pour le maître d’ouvrage, en effet, ce bois ne sera pas exposé aux intempéries, même les habillages verticaux sont en retrait des débords de toiture afin que le phénomène de photolyse ne puisse exister sur ce projet.

© Images Azylum

Plan Masse 2eme version (2) copie.jpg
détail retouché copie.jpg
élévations copie.jpg
COUPE CC copie.jpg
COUPE AA copie.jpg
COUPE BB copie.jpg