45 logements + commerces et services

Place Renoux - Royat [63]

Maître d’ouvrage : OPHIS du Puy-de-Dôme

Coût : 4 396 300 € HT

Année : 2017

SU : 3 519 m²

Mission : Concours 

Architecte mandataire : MTA architectes, Clermont-Ferrand (63)

Economiste : CS2N, Clermont-Ferrand (63)

BET Structure béton : ITC Clermont-Ferrand (63)

BET fluides : AES, Aubière (63)

Paysagiste : Bing-Bang Lyon (69)
ACOUSTICIEN : SALTO Clermont-Ferrand (63)

 

PROGRAMME

Concours pour la construction de 28 logements  conventionnés neufs, 2 logements en acquisition amélioration, 15 logements d'accession sociale neufs

DÉMARCHE

>NOTRE PARTI ARCHITECTURAL, URBAIN ET PAYSAGER

Faire de la construction de ces logements est une véritable réponse de la relation ville-patrimoine-nature aux premiers abords de l'AVAP de Royat. Nous concevons un projet devant répondre aux enjeux d'une position stratégique et emblématique.

En effet, le projet se trouve à l'entrée sud-est de la commune, en articulation avec le centre historique de la commune, face à la mairie, en surplomb de la vallée et en bordure d'un ensemble boisé, révélateur du relief en versant nord des coulées basaltiques (A noter que la nature géologique du site a été déterminante dans l'implantation et le rapport du projet à la topographie). Tel est l’enjeu que porte votre projet et notre proposition : en innovant dans la relation VilleArchitecture-Nature… en affirmant une architecture, une écriture, une relation au site sans doute singulière… en rayonnant positivement sur ses habitants, riverains et bien au-delà encore... Mais alors comment ?... Tout d’abord… En triant le bon grain… Le contexte est hétérogène, au croisement du centre historique, d'ensembles résidentiels et de l'orée de la forêt, convergence assez rare de contextes différents. Intrinsèquement ces univers disposent de caractéristiques dont il convient d'extraire les potentialités.

EN OFFRANT UN "CŒUR D’Ilot CENTRAL"

Pour préserver les intimités et se rencontrer… Proposer un cœur d'îlot généreux comme espace majeur… Bien souvent l'important n'est pas le plein mais le vide. Le site propose un étirement qui résulte de la topologie, favorisant un deuxième rideau construit légèrement en hauteur par rapport à l'Avenue Jean Jaurès. La fragmentation est de rigueur, l'étirement est salvateur. En effet, les constructions en 2ième rideau bénéficient d'une vue de qualité, en particulier le riverain côté ouest à l'extrémité de la venelle. Nous proposons de préserver au maximum sa vue mais également son ensoleillement pour lui, les maisons et les jardins se situant à l'ouest de notre site. L'étirement, l'étagement sont les composantes du respect des autres afin que la construction impacte le moins possible cette quiétude. La fragmentation bâtie s'aboute afin de permettre une transition d'échelle entre les abords du centre historique du 19ème et les grosses pièces urbaines de la fin du 20ème…

La construction en lanières du site au moyen de murets, développant ainsi par le paysage une caractéristique du site, propose des lieux aux usages différents. Les murets deviennent des supports à des bancs. La dalle du parking est recouverte de 40cm à 50 cm de terre afin d'accueillir une vraie végétalisation, tout en participant à la rétention des eaux de pluie de ruissellement. Il convient de laisser le paysage aux riverains, aux résidents, aux passants… ne pas congestionner cette convergence de lieux.

EN EXPLOITANT LES VUES

Pourtant implanté sur un versant nord, le site propose des qualités de vues paysagères. Soit en direction du nord-est et la vue sur Clermont-Ferrand, soit directement au nord avec "le Paradis", mais également à l'ouest dans l'axe de l'avenue Jean Jaurès avec le Puy-de-Dôme

VUE 2 -Final - avant l'orage.jpg

© Images : Asylum & MTA

R+2 PHARMACIE.jpg
R+3 PHARMACIE.jpg
facade rue jean jaures 200 finale.jpg
COUPE 200 A0 FINALE .jpg